Guillaume Perromat

Docteur en pharmacie et spécialiste des tanins, Guillaume prend en charge les vinifications et la gestion des vignobles avec son frère Jacques à la suite de leur père Michel, en 1995.

Il perpétue au château d’Armajan des Ormes, l’héritage de cette longue passion viticole des Perromat, ainsi que le goût pour la riche histoire de cette propriété.

Bénédicte Perromat

Bénédicte, épouse de Guillaume, spécialiste en ergonomie, participe à la vie de la propriété par ses conseils permanents dans la modernisation de nos exploitations, mais aussi en accueillant les visiteurs du château d’Armajan des Ormes.

Michel Perromat

Michel, 5ème génération de viticulteurs, perpétue la tradition familiale en s’installant à Cabirol avec son épouse Marguerite.

En 1953, il rejoindra son beau-père Louis Machy dans la reprise du château d’Armajan de Ormes.

Visionnaire, il mettra en place une démarche qualité, contribuera au développement permanent et à la belle réputation de nos propriétés.

Aujourd’hui encore, il porte avec son épouse, un regard bienveillant sur le travail de leurs fils qui poursuivent cette exigence de qualité.

Marguerite Perromat-Machy

Dès leur mariage, Marguerite s’engage aux côtés de son mari Michel, dans l’aventure viticole familiale des Perromat à Cabirol.

Son père Louis Machy lui transmettra le château d’Armajan des Ormes en 1973, mais aussi la passion du patrimoine, l’exigence du travail et le goût du partage.

Elle continuera la rénovation du château et permettra à la propriété d’acquérir sa notoriété dans le sauternais.

Jacques Perromat

Jacques, œnologue de formation s’installe auprès de son père Michel en 1983.

Deux ans plus tard, il reprend 1ha de vigne de sa belle-famille, à Mazères dans les Graves.

Il décèle alors un potentiel avec ce terroir et décide de créer le château Beauregard Ducasse qu’il développera au fil des ans avec Marie-Laure.

Marie-Laure Perromat

Marie Laure, épouse de Jacques, décide de participer à l’aventure familiale dès 1990 en devenant l’ambassadrice des vins Perromat.

Elle s’engage alors dans la vente directe aux particuliers, l’export dans le monde entier et l’œnotourisme. Elle apportera également sa touche féminine dans l’élaboration des vins en participant aux assemblages.